Brique de terre crue compressée - crma limousin

12 downloads 11 Views 208KB Size Report
normes / réglementations. CaraCtéristiques teChniques. (pour épaisseur de 20 cm). Présentation Du matériau. La brique de terre crue compressée est utilisée ...

Fiche technique sur les matériaux isolants

Isolant issu des minéraux

Brique de terre crue compressée Présentation du matériau

Domaines d’utilisation

L’utilisation de la terre crue résulte d’une pratique préhistorique. La technique des adobes, consiste à mouler des briques avec de la terre crue et de les laisser sécher. La terre est mélangée à l’eau. La brique de terre crue compressée, est un béton de terre composé de graviers, sables, et d’éléments fins (limons et argiles) très peu humides. Fabrication : On élimine par ciblage les plus gros, graviers et grumeaux d’argile. On ajoute ensuite un stabilisant (chaux aérienne) afin d’augmenter la durabilité des blocs. Des fibres végétales peuvent être ajoutées (paille, copeaux de bois, lin). On utilise des presses pour comprimer la brique : manuelles ou motorisées, à transmission manuelle, mécanique ou hydraulique. Les matières premières sont mélangées, moulées à froid et pressées mécaniquement. Les briques sont placées à suer 3 semaines sous une bâche pour que la réaction chimique entre la chaux et l’argile se produise. Elles sont ensuite séchées naturellement à l’air libre pendant quelques jours. La couleur de la brique dépend de la provenance de la terre utilisée. La brique est un des éléments de construction les plus répandus et les plus connus. Elle s’utilise depuis des millénaires dans la construction.

CaractéristiqueS Techniques (pour épaisseur de 20 cm)

La brique de terre crue compressée est utilisée aussi bien dans les programmes de construction neuve que pour la restauration du patrimoine existant. Elle est indiquée en tant qu’élément porteur jusqu’à trois étages. Elle peut servir au remplissage des ossatures en bois. Dans ce cas un enduit extérieur à la chaux sera préconisé afin de protéger la façade. Elle est utilisée pour la réalisation de cloisons, contre-cloisons (pour constituer une paroi isolante d’un mur porteur).

Propriétés • • • • • • •

Isolation thermique et phonique, Excellente capacité de régulation hygrométrique, Forte inertie, Aucune emission de produit nocif à la fabrication et dans le temps, Matériau poreux : préserve la qualité de l’air intérieur, Résiste au gel et au feu, Matériau totalement naturel.

Normes / réglementationS Avis technique en cours

Masse volumique :

700 à 1500 Kg/m

3

Conductivité thermique : 0.66 W/m. K

Norme AFNOR DTU 20.1

Isolation phonique : 33 dB pour 50 mm d’épaisseur Résistance thermique : 0.66 m2.K/W Perméabilité à la vapeur : 10 à 35 µ Energie grise :

110 KWh/m3

Réaction au feu : M0 ; Euroclasse A.1/A.2

En savoir plus sur : www.cstb.fr

Santé

Mise en œuvre Les briques doivent être préalablement humidifiées avant leur montage au mortier.

Pas de données spécifiques.

Pour les constructions de murs porteurs, il est conseillé de respecter une épaisseur de 30 cm. On alterne briques disposées en boutisse, puis briques disposées dans leur largeur. Ces dernières doivent être posées, de préférence, à plat et non à chant. On veille à ce que les joints des briques se croisent, de façon à assurer la liaison du mur. Ces joints sont comblés à l’aide d’un mortier de sable et de chaux. Néanmoins, en cas de protection in-situ, les briques peuvent être posées à joints vifs. Avant d’appliquer l’enduit de finition, il est préférable d’humidifier au préalable le mur. La mise en œuvre d’autres ouvrages est possible avec l’utilisation des briques de terre crue compressée. Ainsi, on peut citer la construction de clé de voûtes, arcs, coupoles, réalisée à l’aide de coffrages.

Avantages

Inconvénients

• 100% naturel, • Respect de l’environnement, • Isolation acoustique intéressante grâce à leur densité, • Qualités d’inertie thermique et d’assainissement, • Très bon régulateur hygrométrique, • Ne nécessite pas forcément l’application d’un enduit ou d’une peinture de finition, • Finition lisse, • Matière première naturelle et non toxique, • Absorbe les odeurs, • Richesse architecturale de formes, de lignes… • Matériau très stable

• Matériau relativement difficile à trouver, • Fabrication des briques longue et fatigante, • Main d’œuvre importante (même sur une petite surface, le besoin en terre étant toujours très important), • Fragilité : au moindre choc la brique se brise ou s’effrite, • Limite architecturale contraignante (longueur maximum d’une paroi entre deux angles inférieure à 6m), • Ne servent que dans la réalisation intérieure des murs.

Conseils

ur he correcte du fut ur assurer l’accroc po , ux cre en s nt s joi Veiller à réaliser de surface avec un enduit. peut protéger la s. on , iau tér ma angle spect du Pour conserver l’a eillé de renforcer mécaniquement les ns co t es Il . ge ofu hydr en phase de protections adaptés se en œuvre. et s til ou les r se à utili pter la mi ATTENTION : Veillez ces humides, il est impératif d’ada piè les ur Po r. tie an ch

quelques exemples de Fabricants* • AKTERRE

Portail de la construction durable en région Limousin et centre de ressources sur la Qualité Environnementale du Cadre Bâti (QECB)

• Briques deWulf

ZI des Monts du Matin 100 rue des Lauriers 26730 EYMEUX

Briqueterie d’Allonne 5, Ancienne route de Paris 60000 ALLONNE

Tel : 04 75 48 57 23 Fax : 04.75.45.67.11

Tél. : 03 44 02 06 82 Fax : 03 44 05 29 79

*Cette liste n’engage aucune responsabilité, elle est non exhaustive et peut être modifiable sur demande.

Avec la collaboration :

Les données contenues dans cette fiche technique peuvent évoluer et ne sont en aucun cas exhaustives.

Sources : IUMP de Troyes www.iump.fr - CNISAM www.cnisam.fr www.reptox.csst.qc.ca - www.inies.fr - www.inrs.fr