Connaissance de l'entreprise - Les annales de l'eirb

19 downloads 7 Views 437KB Size Report
... de l'entreprise. QCM / une seule réponse est possible ... L'entreprise est une organisation. L'organisation ... La production d'une entreprise se mesure par :.

Connaissance de l’entreprise QCM / une seule réponse est possible

1.

Lequel de ces auteurs est à l’origine de l’OST ?

a) F.W.Taylor b) A.Maslow c) E.Mayo

2. Lequel des ces auteurs a créé la pyramide des besoins ?

a) H.Ford b) H.Mintzberg c) A.Maslow

3. Lequel de ces auteurs fait partie de l’école des relations humaines ?

a) H.Ford b) F.W.TAYLOR c) E.Mayo

4. Quel courant de pensée prône la suraccumulation de capital comme cause principale de la crise ?

a) Néo-classique b) Marxiste c) Keynessien

5. Actions et obligations sont des termes synonymes;

a) Vrai b) Faux

6. L’action est la fraction du capital social d’une société anonyme.

a) Vrai b) Faux

7. Une action de société anonyme :

a) Est obligatoirement cotée en bourse b) Donne systématiquement droit au paiement d’un dividende c) Est un titre de propriété

8. Les stocks options :

a) Sont des actions b) Donnent la possibilité d’acheter des actions c) Permettent de vendre des actions

9. Henri Ford est le père fondateur :

a) Du travail à la chaîne b) De la société qui porte son nom c) Des principes de rationalisation de la production

10. L’augmentation des rendements par la rationalisation du travail :

a) Permet l’accroissement de la productivité b) S’effectue par un recentrage des taches c) Nécessite un fonctionnement en 3/8 des outils de production

11. Le taylorisme autorise :

a) Une coopération active entre employés et employeurs b) Une augmentation des salaires au rendement c) Une amélioration de la qualité du travail

12. L’entreprise est une organisation. L’organisation, c’est :

a) Une réunion de moyens et d’objectifs b) Une société sans objectif de profit c) Est synonyme « d’association »

13. Comme unité de production, l’entreprise produit :

a) Des revenus b) De la valeur ajoutée c) Uniquement des biens et services

14. Le prix :

a) Est un rapport d’échange entre deux biens b) Est une obligation dans l’échange c) Est systématiquement contrôlé par l’Etat

15. La productivité, c’est :

a) Le rapport mesurable entre une production donnée et l’ensemble des facteurs mis en œuvre b) L’augmentation de la production c) Un processus productif

16. La valeur ajoutée représente :

a) Une taxe b) La différence entre le chiffre d’affaires et les consommations c) Le revenu de l’entreprise

17. La production d’une entreprise se mesure par :

a) Son bénéfice b) Son chiffre d’affaires c) Le total des produits vendus et stockés

18. Comme unité de répartition, l’entreprise répartit :

a) Des biens et des services b) De la valeur ajoutée c) Des charges sociales

19. La « stratégie » est :

a) Un choix d’objectifs b) Une politique c) Une technique de management

20. On parle de métier d’une entreprise :

a) Lorsqu’on évoque l’ensemble des produits qu’elle fabrique b) Lorsqu’on évoque son secteur d’activité c) Lorsqu’on évoque l’ensemble des compétences qu’elle met en œuvre pour servir des marchés

21. Du point de vue stratégique l’environnement c’est :

a) Les marchés, les clients et autres partenaires b) Les entreprises situées en amont et en aval c) L’ensemble du personnel

22. Délocaliser une production :

a) Permet de contourner des barrières douanières b) Permet d’élargir ses compétences au niveau international c) Permet de produire dans les paradis fiscaux

23. On appelle « économies d’échelle »….

a) Les économies des pays en développement connaissant un fort taux de croissance b) La réduction des coûts unitaires de production en raison de l’augmentation de la taille des structures c) Les économies réalisées grâce à la mise en œuvre de la réduction du temps de travail

24. L’effet de synergie se définit comme…

a) La séparation d’activités jusqu’ici liées de manière à accroître leur rentabilité b) La baisse des coûts énergétique c) Le regroupement de plusieurs activités de manière à obtenir un résultat supérieur à la somme des résultats que fourniraient ces deux activités séparément

25. Au fur et à mesure que la fabrication d’un produit se développe, il se produit un abaissement du coût de la main d’œuvre par unité produite. Comment appelle t-on ce phénomène ? a) Synergie b) Effet d’expérience c) Surgénération

26. La culture de l’entreprise :

a) Permet de motiver les salariés b) Est une composante du comité d’entreprise c) Permet d’améliorer le savoir faire des salariés

27. L’intérêt de la création d’une EURL est :

a) D’être dirigeant salarié b) De limiter sa responsabilité c) La seule façon de créer une start up

28. Laquelle de ces formes juridiques ne correspond pas à une société de capitaux :

a) SA b) SAS c) Entreprise individuelle

29. Dans quel secteur classeriez-vous une entreprise de commerce électronique ?

a) Secteur primaire b) Secteur secondaire c) Secteur tertiaire

30. Un atout des PME/PMI :

a) Leur taille qui leur permet d’adopter des modes de gestion très réactif b) La simplicité des rapports sociaux c) Les PME/PMI sont souvent des entreprises franchisées ou soustraitante, ce qui est un avantage.

31. Qu’est-ce qu’un segment de marché ?

a) Un groupe d’acheteurs ayant des besoins et des comportements similaires b) Un groupe d’acheteurs ayant des besoins et des comportements différents c) Aucun des deux

32. Le macro environnement de l’entreprise est composé :

a) Des banquiers b) Des lois c) Des partenaires

33. Le micro environnement de l’entreprise est composé :

a) Du climat social b) Des innovations c) Des concurrents

34. Anticiper des évolutions correspond :

a) À une stratégie défensive b) À une stratégie offensive c) N’est pas une stratégie

35. Qu’est ce que la productivité ?

a) La valeur ajoutée par unité de facteur de production b) La capacité d’adaptation rapide à la demande particulière de chaque acheteur c) Un facteur qui augmente lorsque la flexibilité augmente

36. La qualité d’un produit ou d’un service supérieure aux attentes des clients :

a) Permet d’être mieux placé sur le marché b) Est un surcoût inadapté au marché c) Permet de mieux satisfaire les clients

37. Au niveau de l’organisation du travail : l’enrichissement des tâches :

a) Permet aux salariés d’être mieux payés b) N’est applicable qu’aux travaux non qualifiés c) Favorise l’initiative et le dynamisme

38. L’externalisation des activités de logistique, est-elle plus favorable aux entreprises qui souhaitent :

a) Réduire leurs coûts unitaires b) Se concentrer sur son activité principale c) Acquérir une meilleure connaissance du marché

39. Une gestion d’approvisionnement fonctionnant sans stock est aussi appelée une gestion :

a) En flux tendus b) En flux poussés c) En flux tenus

40. Un joint venture :

a) Est une technique d’impartition b) Est une relations de complémentarité c) Est une notion de concurrence qui rapproche la relation offre/demande à celle d’oligopole

41. L’analyse de la valeur est :

a) Une méthode visant à réduire les coûts des éléments constitutifs d’un produit b) Une méthode permettant de satisfaire les exigences du consommateur c) Une technique de fixation des prix

42. Favorise la croissance de l’entreprise :

a) Les ressources humaines b) Les restructurations c) L’innovation

43. Le profit :

a) Est une nécessité pour toutes les organisations b) Permet de rémunérer les obligataires c) Est un critère du risque d’entreprise

44. Les sources des gains de productivité trouvent leur origine :

a) Dans la mise en place des 35 heures b) Par des économies d’échelle c) Par le travail à mi-temps

45. Le protectionnisme :

a) Est en harmonie avec les textes internationaux sur le libre échange b) Est la règle au sein de l’Union Européenne c) Protège la production d’un pays contre la concurrence étrangère

46. La rentabilité financière :

a) Est une donnée qui intéresse les actionnaires b) Permet de rémunérer les obligataires c) Ne concerne que les entreprises cotées en bourse

47. Une holding est :

a) Une société mère dont l’activité est essentiellement financière b) Une entreprise qui a dépassé le cap des 100 ans c) Une entreprise transnationale

48. La concentration horizontale, c’est :

a) Un procédé de commercialisation pour franchisés b) Un regroupement d’entreprises fabriquant la même gamme de produit c) Un regroupement d’entreprises clientes et fournisseurs

49. La concentration d’entreprise a pour avantage :

a) L’absence de concurrence b) L’économie d’échelle c) De donner davantage de goût aux aliments

50. Les entreprises de services se distinguent :

a) Par le caractère matériel de leur production b) Par la gratuité au public de la prestation offerte c) Par l’hétérogénéité et la forte croissance des services offerts

51. En quoi consiste la veille technologique :

a) Surveillance permanente de l’environnement et de l’évolution technologique b) Surveillance permanente du bon fonctionnement des équipements et des machines c) La recherche perpétuelle de produits innovants

52. La chaîne de valeur :

a) Permet de mesurer la valeur d’une immobilisation b) Est synonyme de valeur ajoutée c) Apprécie la création de richesse de chacune des fonctions de l’entreprise

53. Dans le langage courant, le « sous-traiteur » est une entreprise qui décide de sous traiter sa production.

a) Vrai b) Faux

54. Un ensemble constitué d’unités dispersées mais appartenant en propre à un même groupe est :

a) Un nouveau mode d’organisation en réseau b) Un mode traditionnel d’organisation en réseau c) Ni l’un, ni l’autre

55. La structure d’une entreprise :

a) Est le reflet de la culture dominante d’une entreprise b) Est toujours formalisée dans les statuts de création de l’entreprise c) Est un agencement particulier des organes de l’entreprise

56. La structure fonctionnelle se caractérise par le fait que : a) Il s’agit d’une structure classique et fréquemment adoptée par beaucoup d’entreprises b) Ce sont les produits qui constituent le critère de division du travail c) Elle est adoptée pour la gestion des projets

57. Une structure matricielle :

a) Se caractérise par des cellules stables b) Permet de conduire des projets complexes c) Se caractérise par des cellules qui peuvent apparaître et disparaître au gré du marché

58. Laquelle de ces affirmations est fausse :

a) La culture d’entreprise est la même pour toutes les entreprises b) Une culture d’entreprise peut être plus ou moins forte selon l’intensité du consensus sur des valeurs communes c) Une forte culture d’entreprise fait converger tous les efforts du personnel vers la réalisation d’objectifs communs

59. Selon vous, parmi les productions symboliques de l’entreprise, on trouve :

a) Les rictus b) Les comportements professionnels types c) La taille des ascenseurs

60. Un pouvoir de décision n’a d’autorité :

a) Que lorsqu’il émane de la direction b) Que lorsqu’il provient d’une autorité compétente c) Que lorsqu’il est pris par un(e) enseirbien(e)

61. Un chef d’entreprise annonce : « nous allons internationaliser notre production et développer des stratégies de partenariat ». De quoi s’agit-il ? a) D’un projet d’entreprise b) D’une démarche s’inscrivant dans une logique de management stratégique c) D’une information sur les options stratégiques de l’entreprise

62. Le plan marketing comporte traditionnellement : a) 2 composantes b) 3 composantes c) 4 composantes

63. Lors du lancement d’un nouveau produit, le marché est plutôt de type : a) Oligopole b) Monopole c) Concurrence

64. Le cycle de vie des produits est traditionnellement en : (indiquez les phases au bas de la grille) a) 4 phases b) 3 phases c) 2 phases

65. Quelle définition correspond le mieux au marketing ? a) Recherche des sentiments de manque des consommateurs pour créer des actions b) Etudes des signaux et messages émis par les entreprises et les consommateurs c) Ensemble des actions destinées à détecter les besoins et à adapter l’offre

66. Un bon objectif :

a) Doit relever un défi b) Est forcement fixé par un ingénieur de l’Enseirb c) Est forcément un objectif de profit

67. Le marketing industriel :

a) Est synonyme de B to B b) N’est pas une branche du marketing c) Facilite le développement des stratégies d’internationalisation

68. Segmenter son marché, c’est :

a) Découper le marché en zones géographiques b) Positionner le produit ou le service c) Regrouper les client selon leur profil

69. Le marché potentiel de l’entreprise est égal aux : a) Non-consommateurs absolus + marché de la firme + marché de la concurrence b) Non-consommateurs + nonconsommateurs relatifs + marché de la firme c) Non-consommateurs relatifs + marché de la firme + marché de la concurrence

70.Si le marché principal est celui de la téléphonie mobile, le marché générique est celui :

a) Des réseaux b) Des télécommunications c) Des produits concurrents ( téléphone fixe, mèl, fax…)

71. L’un des objectifs du positionnement :

a) C’est la possibilité de segmenter le marché b) Facilite la fixation du prix de vente c) C’est de faciliter l’identification des produits par le consommateur

72. Une marque, pour être protégée : a) Doit être déposée auprès de la chambre de commerce et de l’industrie de Paris b) Doit être déposée auprès de l’institut nationale de la propriété littéraire et artistique c) Doit être déposée auprès de l’institut nationale de la propriété industrielle

73. « Un ensemble de produits liés entre eux du fait qu’ils fonctionnent de la même manière et s’adressent aux même clients » :

a) Est une gamme de produits b) Est une ligne de produit c) Est une nomenclature de produits

74. L’ensemble des variantes ou versions d’un même produit de base :

a) Est une gamme de produits b) Est une ligne de produits c) Est une nomenclature de produits

75. La profondeur d’une gamme correspond :

a) Au nombre de modèles distincts que comprend chaque ligne b) Au nombre de produits proposés par l’entreprise c) A la place occupée par chaque produit sur le marché

76. En principe, plus le prix augmente plus les ventes diminuent. Cela est vrai essentiellement : a) Pour les produits de consommation courante b) Pour les produits milieu de gamme c) Pour les produits haut de gamme

77. Le prix pour un produit innovant dans une situation de monopole est plutôt :

a) Economique b) En fonction du coût de revient c) Elevé

78. Lors du lancement d’un produit, l’une de ses stratégies est possibles

a) Stratégie d’écrémage b) Stratégie de prix différencié c) Stratégie de baisse des prix

79. La communication commerciale : a) Est un ensemble de signaux en vue d’accroître les ventes de l’entreprise b) Est une forme de communication reposant sur des événements c) Permet de promouvoir l’entreprise auprès de ses divers partenaires

80. Le marketing direct : a) Est un système de promotion sur les lieux de vente b) Est une forme de communication interactive permettant de personnaliser la formation c) Est un média en plein développement

81. Qu’est-ce qu’une action?

a) Une partie des dettes d’une entreprise ? b) Une partie du capital de l’état ? c) Une partie du capital de l’entreprise ?

82. Si votre titre perd 10%, de

combien devra t-il remonter pour revenir à son niveau d'origine ?

a) 10% b) 11,1% c) 12,5%

83. Quel est le plus important marché de la bourse de Paris ? a) Eurolist d’Euronext b) Alternext c) libre

84. Si vous décidez d'acheter des titres, en bourse votre ordre sera-t-il obligatoirement exécuté ? a) Oui b) Non

85. Un emprunt obligataire : a) Peut être souscrit par le « grand public » b) Donne droit à des dividendes c) Est réalisable par une SARL

86. Le crédit bail : a) Est une forme de location-vente b) Permet de financer la trésorerie de court terme c) Ne s’applique qu’aux produits financiers

87. Selon l’analyse financière, les ressources stables doivent :

a) Financer les dettes fournisseurs b) Financer les emprunts c) Financer les immobilisations

88. Le besoin en fonds de roulement dépend :

a) Du cycle d’exploitation b) Du cycle financier c) Des deux

89. Une technologie de pointe est : a) Une technologie qui offre un fort potentiel de différenciation b) Une technologie dont l’impact est déterminant dans une activité c) Une technologie indispensable à la réalisation d’une activité

90. Une stratégie consiste à déterminer les objectifs et les buts fondamentaux : a) A court terme b) A moyen terme c) A long terme

91. Une action est efficace : a) Si l’objectif est atteint, même au delà des délais fixés b) Si l’objectif est atteint dans le respect des délais et quel que soit le niveau des coûts c) Obligatoirement si l’action est efficiente

92. Une action est efficiente a) Si elle est réalisée au moindre au coût b) Si elle n’est pas dans les délais c) Si elle respecte l’environnement

93. Vedettes, dilemme, vaches à lait, poids morts vous font penser : a) À la matrice stratégique Mac Kinsey b) À la matrice A.D.Little c) À la matrice BCG

94. Un produit « vache à lait » est un produit dont : a) Le taux de croissance du marché est fort b) Le taux de croissance du marché est faible c) La part de marché relative est faible

95. Une politique de qualité est à : a) 3 zéros b) 4 zéros c) 5 zéros

96. Le toyotisme s’oppose au fordisme essentiellement sur la politique : a) De la qualité b) De la quantité c) Du salaire

97. le mécénat est synonyme de parrainage (sponsoring)

a) Vrai b) Faux

98. Une subvention d’investissement est: a) Un fonds propre b) Un quasi-fonds propre c) Une sorte de prêt

99. Cycle d’exploitation et cycle financier sont équivalents : a) Vrai b) Faux

100. le crédit inter-entreprise : a) C’est lorsque les entreprises se prêtent de l’argent b) C’est lorsqu’elles permettent des délais de paiement c) C’est lorsqu’elles accordent des prêts à leurs salariés

101. La bourse :

a) C’est un marché financier de court terme b) C’est un marché permettant de financer la trésorerie c) C’est un marché de capitaux à long terme

102. L’une des qualités du marché financier c’est : a) L’atomicité b) Le monopole c) L’oligopole

103. Le contrat à durée déterminée est :

a) Obligatoirement un écrit b) L’écrit est facultatif c) Ce contrat n’existe plus

104. Le contrat à durée indéterminée est :

a) Obligatoirement un écrit b) L’écrit est facultatif c) Ce contrat n’existe plus

105. l’une de ces affirmations est exacte : a) On ne peut pas rompre un CDI b) On peut signer plusieurs CDI en même temps c) Les 35 heures n’existent pas pour les ingénieurs.

106. La clause de forfait de salaire : a) Intègre dans la paye un nombre forfaitaire d’heures supplémentaire b) N’existe pas c) Est une clause pour les CDI à temps partiel

107. Une clause d’exclusivité signifie : a) Que l’aboutissement d’une recherche dans l’entreprise appartient à cette dernière b) Que vous devait travailler obligatoirement avec la personne désignée dans le contrat de travail c) Que vous n’avez pas le droit d’exercer une autre activité professionnelle en parallèle à votre contrat de travail

108. Un avantage en nature : a) Est inscrit dans l’assiette de calcul des cotisations sociales et des impôts b) Est un « dessous de table » c) Est une gratification

109. Les cotisations de sécurité sociale se versent à : a) L’URSSAF b) L’ASSEDIC c) L’AGIRC

110.Les cotisations chômage se versent à : a) L’URSSAF b) L’ASSEDIC c) L’AGIRC