Devoir de synthese n 1 - francais - 9eme - E-monsite

20 downloads 19 Views 306KB Size Report
25 nov. 2010 ... Devoir de synthèse n° 1. 9 eme Année. Année scolaire. 2008 / 2009 ... 2/a/ Pourquoi la femme de chambre visite –t-elle Madeleine ? (0.5) …

Ecole préparatoire

Devoir de synthèse n° 1

Boumerdes Nom : …………………………

9 eme Année

Année scolaire 2008 / 2009

Prénom : ……………………….

Classe :

(Par une nuit froide , une pauvre femme, misérablement vêtue, était assise auprès du lit de son enfant malade.) Elle était là, les yeux rougis par les veilles et les larmes, regardant sa fille rongée par la fièvre, cherchant en vain dans sa pensée comment elle trouverait pour le lendemain du travail et du pain, quand une main hardie tourna la clef de la porte et fit tressaillir la mère et l’enfant. La personne qui entrait était une femme de chambre mise de la façon la plus élégante... Elle approcha d’un air dégagé et ouvrant sa main, dans laquelle il y avait une pièce d’or : « Tenez, bonne femme, dit-elle à Madeleine, voilà ce que Madame m’a chargé de vous remettre. – Qu’est-ce que cet argent ? Qui me l’envoie ? demanda Madeleine en ouvrant des yeux étonnés. – C’est Madame, c’est la propriétaire, répondit la femme de chambre, en tendant du bout des doigts la pièce d’or, que Madeleine ne regarda même pas. – Votre maîtresse ne me doit rien, que je sache ; je n’ai pas travaillé pour elle. – Sans doute,; mais Mme Remy, la concierge, a dit à Madame que vous n’aviez pas payé votre loyer et que vous aviez un enfant malade ; et comme Madame est très charitable, elle m’a dit : « Rose, montez auprès de cette bonne femme, qui loge au grenier, et portez-lui cette aumône. » Tenez, voilà l’argent, il faut que je descende. Et Mlle Rose jeta la pièce d’or sur une chaise, le seul meuble à peu près qu’il y eût dans cette chambre désolée. « Arrêtez, Mademoiselle, dit Madeleine, je ne suis pas une mendiante, je ne demande l’aumône à personne. Mon terme, je le paierai ; il ne me faut pour cela qu’une semaine de travail. Remportez cet argent, ajouta-t-elle avec une certaine impatience, encore une fois, je n’en veux pas ; je ne tends pas la main. Madeleine était à la porte avant la femme de chambre. « Reprenez cet or, cria-t-elle d’un ton impérieux ; reprenez cet or et sortez d’ici.... » Madeleine se promenait à grands pas dans la chambre, les yeux hagards… Elle prit son enfant dans ses bras, l’embrassa convulsivement, et enfin se mit à pleurer. « Qu’as-tu, maman ? disait la petite fille. Pourquoi refuses-tu l’argent que t’envoie cette bonne dame ? Tu te plaignais hier de n’avoir pas un peu de bouillon pour moi, tu m’en aurais acheté !

– Tais-toi, tais-toi, Julie, reprit Madeleine ; du bouillon, tu en auras ; je suis plus riche que tu ne crois. » Elle ouvrit une malle jetée dans un coin de la chambre, remua quelques restes de vieux linge, et chercha comme si elle pouvait trouver quelque chose. Mais depuis longtemps tout était vendu, jusqu’à l’anneau de mariage ; il n’y avait plus rien que des chiffons sans valeur. Édouard LABOULAYE, Ma cousine Marie Aumône : Ce qu'on donne aux pauvres pour les soulager. Le mendiant : Celui qui demande de l’argent aux autres, celui qui frappe aux portes des autres pour demander quelque chose (de l’ argent ,à manger…,des vêtements ..)

Nom : …………………………

Classe :………………

Prénom : ……………………….

I/ Compréhension : ( 6 points) 1/ Cette femme mène une vie misérable. Relève du texte deux expressions qui le montrent.. ( 1.) a/………………………………………………………………………………………………………………………. b/………………………………………………………………………………………………………………………….. 2/a/ Pourquoi la femme de chambre visite –t-elle Madeleine ? (0.5) ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… …………… b/ Quelle était la réaction de cette dernière( Madeleine) ?(1,5pt). ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ….. 3/ La fille est _elle d’accord avec la décision de sa mère . justifie ta réponse.(1) ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……… ……………………………………………………………………………………………… 4/ Cette femme se montre fière et orgueilleuse malgré sa pauvreté. Relève deux indices textuels pour le prouver. ? (1pt) indice 1 : ……………………………………………………………………………………………………………………………. indice 2 :………………………………………………………………………………………………………………………….. Vocabulaire : 1pt)( a/ Donne un synonyme pour le mot souligné Madame est très charitable, b/ Donne l’antonyme du mot souligné Pourquoi refuses-tu l’argent ?

Madame est très……………………. Pourquoi …………………-tu l’argent ?

II/ Langue ( 7 pts)

a/ Syntaxe 1/ Remplace le complément circonstanciel de temps par une subordonnée circonstancielle de même sens) (1 pt) Dès son retour à la maison , la mère se plaint à sa fille . …………………………………………………………………………………………………. Elle voit des cauchemars pendant son sommeil. ………………………………………………………………………………………………………………….

2/ Souligne l’expansion du groupe nominal et indique sa classe grammaticale. ( 1.5pt) Madeleine ,une femme pauvre, n’a pas payé son loyer. Classe grammaticale:…………………………………………………………………. Madeleine a giflé sa petite fille . Classe grammaticale :………………………………………………………………………… Le loyer dont la femme de chambre parle est insignifiant. Classe grammaticale : ……………………………………………………………………

3/ Remplace l’ adjectif par une relative de même sens .:(1pt) J’aime cette femme tendre. ……………………………………………………………………………. C’est une femme élégante. ……………………………………………………………………………………………………………….

4/ Complète par une subordonnée relative. ( 1.pt) Je ne suis pas une mendiante………………………………………………………………. La chambre……………………………………………………………est très misérable.

b/Conjugaison : Mets le verbe entre à l’imparfait ou au passé simple. ( 2 points) Chaque jour ,cette femme ne ( trouver)……………………………………..rien à préparer ,car elle ( être)…….. …………………..sans travail et ne ( avoir)…………………….aucun sou. Un jour , elle ( décider)…………………….de changer sa situation.

c/Orthographe : Complète par « qu’elle »ou « quel » que tu accorderas ( 1pt) ……………….courage dans ce ………………fait . ...............est charitable cette femme qui a envoyé l’aumône !c’est sur ………………est très riche. III/ ESSAI : ( 7 points Un jour ,une mendiante a frappé à votre porte . Ton petit frère l’a renvoyée avec méchanceté . Décris cette femme et dis Comment tu as réagi . .

……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………….