Guerrir la terre et son peuple - Florestaburundi.org

9 downloads 21 Views 1MB Size Report
Développement durable. FLORESTA. Burundi. Bulletin Trimestriel, Volume 8, Juillet 2013. Dans ce numero: Temoignages .4. Guerrir la terre et son peuple. 1.

Bulletin Trimestriel, Volume 8, Juillet 2013

FLORESTA Burundi Floresta Burundi est une ONG locale basée à Bujumbura. Elle a été enregistrée par le Ministère de l'Intérieur au Burundi depuis nue par Plant With Purpose basé à San Diego, en Californie,USA. FLORESTA BURUNDI est une organisation qui a dans ses attributions, la réalisation des activités de développement durable en milieu rural (agriculture, protection de l'environnement, épargne/crédit communautaire et développement spirituel), en stricte collaboration avec les communautés de base dans toutes ses composantes. Les groupes vulnérables ont été priorisés pour leur faire arriver à une autonomie et au Développement durable.

Dans ce numero: 1. Synthèse des activités réalisées au cours de l’année 2012-2013 2. Partenariat avec l’ASARECA 3. Conclusion

Temoignages .4

Guerrir la terre et son peuple

Ce bulletin présente la synthèse des réalisations de Floresta-Burundi pour la période de l’année 2012-2013. Le premier point est un aperçu sur les réalisations en matière agricole, protection de l’environnement, épargne/crédit et les formations dans toutes les zones d’intervention; le second parle du cadre de collaboration entre Floresta Burundi et l’ASARECA, et le bulletin se termine par une petite conclusion . Ce bulletin se termine par une brève conclusion relatant quelques défis et problèmes rencontrés au cours de cette année écoulée.

Je vous en souhaite une bonne lecture.

Dr Lazare Rukundwa Sebitereko Directeur National

1

1. SYNTHESE DES ACTIVITES REALISEES POUR L'ANNEE 2012-2013 I. Agriculture et protection de l'environnement

Les supér�icies dans les provinces sont les suivantes: - Bubanza: 750 ares - Bururi: 30 ares - Bujumbura rural: 11, 20 ha - Makamba: 98 ares

La période 2012-2013 a été signi�icative en termes de réalisations. Floresta Burundi intervient dans les provinces de Bubanza, Bujumbura-Rural, Bururi Makamba et Rutana. Le nombre total des associations partenaires est de 63 avec 1599 membres, dont fait partie les Champs Ecoles Paysans « Farmer Field School (FFS) »

(v) Autres activités

- Culture d’arachide : En collaboration avec la FAO, 1ha d’Arachide a été cultivé et a produit 100kg équivalant à 150.000 Fbu.

- Activités agricoles et protection de l’environnement selon les �ilières:

- Culture d’ananas: 4,5ha ont été installés dans la Province de Makamba respectivement dans les commune de Kayogoro et Makamba pour un total de 180.000 rejets. Cela entre dans le cadre d’appui aux initiatives de développement des Organisations des Producteurs Agricoles (OPA) encadrées par Floresta Burundi

(i) Manioc (115,2 ha). Il y a principalement 3 variétés tolérantes à la mosaïque (MM96/8702 et MM960274 / MM965680) et autres. Malheureusement, ces variétés ne résistent pas tous à la Striure Brune.

Les groupements partenaires produisent des tubercules de manioc et des boutures saines qui peuvent être vendues aux autres associations ou individus. Cette activité leur procurent plus de revenus car au-delà des ceux issus des tubercules, ils en perçoivent aussi pour les boutures.

- Culture de maïs : En collaboration avec la FAO, 19,63 ha ont été cultivés à Bururi, Makamba, Bujumbura rural et Bubanza. La province de Bururi a connu de pertes énormes de production suite à la grêle pendant la saison 2013B. Mais de bonnes productions ont été enregistrées par les associations partenaires de la province de Makamba, commune Kayogoro avec une production de 19 tonnes et les 446 kg distribuées entre membres des associations. La production totale a une valeur de 4.859.500 Fbu.

En termes d'étendues de cultures nous avons: - Rutana: 33, 5 ha - Bubanza: 6 ha - Bujumbura Rural: 75, 7 ha

(ii) Pomme de terre (8.83ha) Les variétés cultivées sont: Ndinamagara et Victoria : Les partenaires qui soutiennent �inancièrement cette activité sont : l’Ambassade de Belgique, la FAO Burundi et Plant with Purpose.

- Fertilisation et restauration des sols cultivables au moyen des intrants agricoles Dans le but d’accroitre les rendements, différents intrants, en dehors de semences et du matériel végétal de qualité, ont été distribués aux partenaires.

Les étendues cultivées sont: - Rutana : 1ha - Bururi : 7.83 ha

En effet,

- 100 tonnes d’éléments d’amendement du sol ont été distribuées (90.000 Kg de fumier Organique & 10.000 Kg de chaux), - près de 15 tonnes d’engrais minéraux (4.575 Kg de DAP, 7.640 Kg de NPK17-17-17, 2675 Kg d’urée) - 25 kg d'engrais vert (mucuna) - et des produits phytosanitaires tels les insecticides et les fongicides : 30 litres de dursban, 20 Kg d’actylique, 35 Kg de ditane et 7 Kg de Ridomil ont été reçu également par les béné�iciaires établis dans différentes zones d’action de Floresta Burundi.

(iii) Banane (15.320 rejets) Les variétés vulgarisées sont : FIAH 17, 21 et 25. Les partenaires qui soutiennent ce projet sont : Plant with Purpose ; Ambassade de Belgique (dans les provinces de Bubanza, Bujumbura Rural, Bururi et Rutana) et CIALCA apporte son appui technique. Les rejets étaient distribués comme suit: - Rutana: 6180 - Bururi: 1050 - Bujumbura Rural: 1430 - Bubanza: 4700 - Makamba : 1960

(vi) Reboisement (84.571 arbres) Les types d’arbres plantés (agro-forestier et forestiers), sont le Neem, l’Eucalyptus et le Callitris, en partenariat avec le Projet Post-Con�lit de Développement Rural (PPCDR) et Plant with Purpose. Cela a été fait dans les provinces suivantes:

(iv) Fruits et Légumes (19,98ha) Les légumes cultivées sont principalement de : Amarante, Aubergine, Morelles (Isogo), Chou frisé (Collards Sukuma Wiki), Okra (Gombo), tomates et oignon. La FAO, l’Ambassade de Belgique et Plant with Purpose soutiennent cette culture. Les DPAEs et l’ISABU font une contribution technique.

- Rutana:74.571 forestiers - Bururi : 1000 agro-forestiers

2

Distribution des poulettes

II. Renforcement des capacités

Dans le cadre du partenariat avec la FAO, 1.700 poulettes ont été distribuées dans les localités de Maramvya(1.500) et Kiremba (200) des provinces de Bujumbura et Bururi .

94 formations ont été dispensées dans les 5 provinces de la zone d’intervention pour un total de 3.804 membres des associations.

La race distribuée n’étant pas propice à ces deux régions, plusieurs d’entre elles sont mortes. Seules deux associations dont Garukiruburimyi (Gihanga-Bubanza) et Twunguranubumenyi (Buringa-Bubanza) restent avec des poulettes, 300 et 100 respectivement.

Les formations dispensées portaient sur des thèmes diverses dont : 1. Les pratiques agricoles et la protection de l'environnement 2. Le fonctionnement, l'animation et la conduite des champs écoles paysans 3. La production et la conservation des cultures maraichères 4. Le calcul des coûts de la production agricole 5. L’animation des productions agricoles via les champs de démonstration 6. L’intensi�ication et la notion des chaines de valeur 7. La gestion et l'organisation des associations paysannes 8. La théologie du travail 9. La fabrication des foyers améliorés 10. L'épargne et le crédit dans les communautés rurales (VSLA) 11. Le code foncier 12. Le concept genre dans le développement rural 13. La Théologie du Travail

Photo 1: Un groupe de femmes venus du Congo visitant le poullailer de l'Association Garukiruburimyi

Ces formations ont été dispensées dans le cadre de differents projets et partenariats avec certains de nos partenaires dont la FAO, l’IFDC, l’Ambassade de Belgique, Eirene, ISABU (à travers le projet LFP15 de l'ASARECA), Echo (AVRDC), et le Ministère de l’agriculture et de l’élevage à travers ses Directions Provinciales .

Les béné�iciaires ont préféré les vendre pour en acheter d’autres propices à la région. L’association Twunguranubumenyi a maintenant 150 poulettes et l’association Garukirubumenyi à 370 poulettes de nouvelle race.

La vente des œufs a généré un revenu de 1.350.000 BIF pour un nombre total d’œufs de 7500 (à raison de180 Fbu/œuf). Le programme d’apiculture

En plus de 20 ruches traditionnelles que l'Association Turwanyinzara avait installées auparavant, vingt-cinq ruches modernes ont été installées à Rwankona (Bururi) par la même association. Pour toutes ces ruches, la cueillette est prévue pour le mois de septembre de l’année prochaine. Cette activité a été soutenue par l’Ambassade du Royaume de Belgique au Burundi.

Photo 3: Photo de groupe après une séance de démonstration sur la leçon aprise, dans la commune Bukemba.

Méditation « La véritable richesse d'une planète est dans ses paysages, dans le rôle que nous jouons dans cette source primordiale de civilisation : l'agriculture....» Frank Patrick Herbert

Photo 2: Installation des ruches modernes à Rwankona

3

III. Unité de transformation du manioc Les activités d’installation d’une unité de transformation du manioc à Bukemba, soutenu respectivement par l’Ambassade du Royaume de Belgique, l’IFDC et Plant With Purpose, avancent à grand pas.

Après les �initions des bâtiments, l’étude de son plan d’affaire, l’installation des machines ainsi que l’organisation des acteurs de la chaîne de valeur selon le modèle proposé dans le business plan , les activités sont au stade des essais.

Photo 5: Touffe de Pennisetum Purpureum atteint de la maladie de �létrisse �létrissement.

Autre que l'alimentation du bétail, le pennisetum purpureum est également utilisé pour la gestion intégrée comme dans la gestion des parasites et la prévention de l'érosion des sols. Ainsi, ce projet vise à valider au niveau régional, les options de gestion pour contrôler la propagation et l'incidence de la maladie du champignon et de �letrissement du pennisetum purpureum. Cela va permettre aux petits agriculteurs de continuer à utiliser ce fourrage dans les systèmes de production laitière plutôt que de passer à d'autres sources d'alimentation avec un rendement potentiellement plus faible et les coûts connexes de l'adoption d'un nouveau système.

Photo 4: Bac de lavage à l'unité de transformation de manioc à Bukemba

Signalons que lorsqu'elle sera fonctionnelle, un marché de plus pour les producteurs de manioc aura vu le jour.

Juvénal NDAYIRAGIJE, Gouverneur de la province de Rutana, s'exprime là-dessus: « Je remercie Floresta Burundi pour avoir installé une unité de transformation dans notre province. L’unité aidera les producteurs de manioc à cultiver autant qu’ils voudront sans se préoccuper de l’écoulement de leurs produits. » 2. PARTENARIAT AVEC L'ASARECA L’ASARECA avec son Programme d’Elevage et Pêches a lancé un nouveau projet qui s’intitule « Validating Management Practices to control Napier stunt and smut diseases for increased feed availability in small holder systems of Eastern and Central Africa (ECA) ».

Photo 6: Troupeau de vaches nourri au Pennisetum Purpureum Purpureum, à Buringa

3. CONCLUSION Promouvoir le développement du Burundi est le devoir de tous

C’est un projet éxécuté conjointement par Floresta Burundi et l'ISABU, et qui est en train de mettre en pratique les méthodes de lutte contre les maladies du Champignon et de �létrissement du Pennisetum purpureum déjà mis au point par les autres pays comme le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie.

Ainsi, Floresta Burundi à travers les activités mentionnées dans ce bulletin d’information, y contribue de manière considérable. La promotion d’une agriculture durable, la protection de l’environnement et l’autonomisation économique, tout en passant par le renforcement des capacités sur des thèmes divers, étant les principales stratégies de Floresta Burundi.

Cette maladie affecte de façon considérable la biomasse de la culture (Productivité d’herbe d’éléphant) réduisant ainsi la production escomptée de la culture du Pennisetum purpureum.

Floresta Burundi remercie tous les acteurs impliqués dans cette initiative et espère que les perspectives pour l’année qui débute seront effectives et les résultats plus meilleurs que ceux déjà atteints.

4

Remerciements Floresta Burundi remercie ses partenaires pour leur soutien, notamment : le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et ses directions provinciales, les administrations locales,Plant with Purpose, FAO, l'Ambassade des Etats-Unis au Burundi, l'Ambassade du Royaume de Belgique au Burundi, BPRM/World Relief Burundi, CIALCA, Help Channel Burundi, IFDC, l’ISABU, l’ASARECA et les associations partenaires. Floresta-Burundi remercie également son personnel qui se dévoue pour la réalisation de toutes les activités précédement citées.

Floresta Burundi, BP 6070 Kinindo – Bujumbura BURUNDI Tél. +257 22278103