SOMMAIRE - Hachette

6 downloads 14 Views 6MB Size Report
Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale. La photocopie non autorisée constitue un délit. HISTOIRE. □ Le monde depuis 1945. H1 Les Trente  ...

SOMMAIRE HISTOIRE ■ Le monde depuis 1945 H1 H2 H3 H4 H5 H6 H7

Les Trente Glorieuses 1945-1973.............................................................................. 3 Les crises de la croissance depuis 1974 .......................................................... 5 L’URSS de 1945 à 1991 : un modèle économique à part ........ 7 Un développement inégal au second XXe siècle ............................... 9 L’évolution des sciences et des techniques depuis 1945 ..... 11 Le rôle de la recherche dans les mutations scientifiques ..... 13 La mondialisation en question................................................................................ 15 L’essentiel : le monde depuis 1945 : mondialisation et interdépendance ............................................................ 17

GÉOGRAPHIE Cartes : le monde en 2004 ........................................................................................................... 48 l’Europe politique en 2004 ................................................................................ 49 la France administrative........................................................................................... 50

■ Les espaces urbanisés et d’échanges G1 G2 G3 G4 G5 G6

■ L’économie et la société en France depuis 1945 H8 H9 H10 H11 H12 H13

Une économie française intégrée à l’économie mondiale .. 19 L’essor de la consommation de masse ......................................................... 21 L’urbanisation et les nouveaux modes de vie ................................... 23 Les transformations de la société française ......................................... 25 L’évolution des pratiques culturelles des Français..................... 27 L’école au cœur des mutations sociales.................................................... 29 L’essentiel : l’économie et la société en France depuis 1945.......................................................................................................... 31

Espaces urbanisés, espace humanisé ............................................................. 51 La ville : espace de vie........................................................................................................... 53 Les grandes métropoles du Sud ..............................................................................55 Les réseaux urbains....................................................................................................................57 Les espaces liés aux échanges .................................................................................. 59 Les grands aéroports : espaces d’échanges ........................................... 61 L’essentiel : les espaces urbanisés et d’échanges ...................... 63

■ Espaces et activités G7 G8 G9 G10 G11 G12

Les mutations des espaces industriels......................................................... 65 Les nouveaux espaces industriels....................................................................... 67 Les espaces agricoles du Nord ................................................................................ 69 Les espaces agricoles des pays en développement ................. 71 Les espaces de loisirs en France ............................................................................. 73 Espaces de loisirs et pratiques touristiques ........................................ 75 L’essentiel : espaces et activités ........................................................................... 77

■ La vie politique française depuis 1945 H14 H15 H16 H17 H18 H19

L’évolution du régime politique en France depuis 1945....... 33 De la IVe à la Ve République : les institutions en question ... 35 Représentation et participation des citoyens ................................. 37 La société française en débat.................................................................................... 39 Les enjeux de la souveraineté nationale................................................... 41 La France dans le monde au début du XXIe siècle......................... 43 L’essentiel : la vie politique française depuis 1945................. 45

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

Chronologies : le monde et la France de 1945 à nos jours ................ 47 la France de 1945 à nos jours : économie et société ................................................................................ 47 la vie politique en France de 1945 à nos jours ...... 47

■ Le monde d’aujourd’hui G13 G14 G15 G16 G17 G18 G19

Géopolitique du monde actuel............................................................................. 79 Nord-Sud : l’inégal développement ............................................................... 81 Nord-Sud : les inégalités internes ...................................................................... 83 Les rapports Nord-Sud........................................................................................................ 85 La mondialisation des échanges ........................................................................... 87 Le commerce mondial ........................................................................................................ 89 L’oligopole mondial ................................................................................................................. 91 L’essentiel : le monde d’aujourd’hui .............................................................. 93

Lexique des notions clés............................................................................................................... 95

Cartographie : Hachette Éducation Couverture : Maogani Maquette intérieure et mise en page : Nicolas Balbo et Catherine Vielcanet Recherche iconographique : Chantal Hanoteau © HACHETTE LIVRE 2007, 43, quai de Grenelle 75905 Paris Cedex 15 www.hachette-education.com I.S.B.N. 978-2-01-180398-6 Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L 122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et, d’autre part, que « les analyses et les courtes citations » dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite ». Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins 75006 paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

Nom : _______________________________________________________________

8

Une économie française intégrée à l’économie mondiale

Classe : _______________________Date : ____________________________

notions clés Ruinée en 1945, l’économie française se reconstruit rapidement grâce au plan Marshall et à la planification. Portée par une démographie favorable et à une élévation constante du pouvoir d’achat, s’ensuit, jusqu’en 1973, une période de prospérité. Depuis cette date, la croissance, liée à celle de l’économie mondiale, se poursuit plus lentement, mais ses fruits inégalement répartis donnent une impression de crise ou plutôt de dépression.

Crise Croissance Économie Mondialisation

1945

1973

fin de la guerre

1979

2007

chocs pétroliers reconstruction et Trente Glorieuses

croissance limitée

Peugeot, une entreprise française à la conquête du monde Chronologie Dès le XIXe siècle, la famille Peugeot exploite une fonderie dans le Doubs (production d’outillage - scies, ressorts - et d’appareils ménagers - moulins à café, machines à coudre - mais aussi de cycles, de motos et de voitures). 1912 : création de l’usine de Sochaux Montbéliard. 1946 : 14 000 « 202 » sont produites. 1948 : lancement de la « 203 » puis de la « 403 » (1955). 1960 : lancement de la « 404 » ; construction de l’usine de Mulhouse. 1964 : lancement de la « 204 » puis de la « 504 » (1968). 1976 : naissance du groupe PSA de la fusion de Peugeot et de Citroën. 1978 : Peugeot reprend les filiales européennes de Chrysler. 1980 : fusion avec Talbot. 2003 : 28 usines, 102 000 salariés, 3,26 M de véhicules produits ; 5,8 % du marché mondial. 2005 : 5,4 % de la production mondiale ; 3,39 millions de véhicules vendus ; 208 000 salariés dont 82 000 à l’étranger. 2006 : lancement de la « 207 » et de la « C6 ».

1

Taiwan ASIEOCÉANIE

Chine 55 Indonésie Équateur AMÉRIQUE DU SUD

Thaïlande EUROPE OCCIDENTALE

1 051

FRANCE

71

Turquie Argentine Uruguay

Maroc

Iran

Égypte Kenya

Nigeria

18

Zambie Zimbawe

présence commerciale 55

production en milliers de véhicules en 2001 extension du groupe PSA

tion, activités…) ? _______________________________________________________________________

Inde

AFRIQUE

Brésil

L’entreprise Peugeot des origines à nos jours.

Doc. 1 > 1. Quelle est l’origine de la société Peugeot (localisa-

72

1 952

Chili

Malaisie

2

conception fabrication assemblage (unités terminales + assemblage y compris partenariat)

Peugeot à la conquête des marchés.

2. Quel secteur occupe rapidement une place prépondérante dans l’entreprise ? Par quel moyen l’entreprise s’est-elle agrandie ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

4. Présentez les activités du groupe PSA en les localisant. Quelles conclusions pouvez-vous en tirer ? En quoi peut-on dire que le groupe Peugeot est une société intégrée à l’économie mondiale ? __________________________________________________________________________________________

Docs 1 et 2 > 3. Comment appelle-t-on une société qui déve-

__________________________________________________________________________________________

loppe toutes ces activités ? Justifiez votre réponse.

__________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________

L’économie et la société en France depuis 1945

19

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

____________________________________________________________________________________________________

Une difficile adaptation entre crise et croissance en % du PIB

6

base 1980

5

base 1995

4 3 2 1 0 –1 –2 2004 1976 1980 1984 1988 1992 1996 2000 1974 1978 1982 1986 1990 1994 1998 2002 Source : INSEE.

3

Manifestation anti-CPE (mars 2006).

4

Évolution du taux de croissance du PIB de la France (en %) pour la période 1972-2006.

Doc. 3 > 5. Qui manifeste ? Pourquoi ? Quelle politique est

en millions de chômeurs au sens BIT

dénoncée ?

3,5

____________________________________________________________________________________________________

3,0

____________________________________________________________________________________________________

2,5

____________________________________________________________________________________________________

mars 1994 : 3,10

mars 1997 : 3,30

mars 1987 : 2,62 juillet 1995 : 2,83 juillet 1982 : 1,98

2,0

mai 2001 : 2,30 août 1990 : 2,18

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Doc. 4 > 6. Quelle est la constante du PIB entre 1970 et 2002 ? Quelles sont les deux exceptions ?

1,5 juillet 1975 : 1,00

0,5

juin 1974 : 0,58

0 1970 1974 1978 1982 1986 1990 1994 1998 2002 1972 1976 1980 1984 1988 1992 1996 2000 2004 Source : ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité, INSEE.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

juin 1980 : 1,47

1,0

5

Évolution du chômage en France depuis 1970.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

ménages pauvres taux de seuil de pauvreté en milliers pauvreté en % en €/mois

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Docs 4 et 5 > 7. Analysez la courbe du chômage. Mettez-la en relation avec celle du PIB. Avancez des éléments d’explication. ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

____________________________________________________________________________________________________

1970 1975 1979 1984 1990 1997 2003

6

2 538 2 221 1 736 1 435 1 544 1 629 1 570

15,7 12,6 9,1 7,1 7,1 7,0 6,3

321 409 473 489 522 528 645

Évolution de la pauvreté en France.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

à rédiger

____________________________________________________________________________________________________

Doc. 6 > 8. Réalisez sur une feuille de papier millimétré deux courbes des évolutions du nombre de ménages pauvres (échelle de gauche) et du taux de pauvreté (échelle de droite). Commentez les évolutions. 20

L’économie et la société en France depuis 1945



Rédigez un court texte dans lequel vous présenterez, pour la période 1970 à nos jours, l’évolution de la situation économique de la France (évolution de la richesse du pays, des entreprises, du chômage, du niveau de vie…).

Nom : _______________________________________________________________

13

Classe : _______________________Date : ____________________________

L’école au cœur des mutations sociales notions clés

Avec un sommet de ses effectifs à 15 millions d’élèves en 1995, l’école est soumise à une double demande : offrir à tous la meilleure culture générale possible tout en permettant à chacun d’accéder au métier de son choix. C’est à ce défi que tente de répondre de façon originale la voie professionnelle, à côté des voies générale et technologique.

Démocratisation Massification

1947

1959

1968

1975

1984

2006

plan LangevinWallon

scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans

événements de mai

collège unique

objectif : 80 % d’une classe d’âge au baccalauréat

socle commun

L’enseignement professionnel : une troisième voie 1944 Transformation des Centres de Formation Professionnelle en centres d’apprentissage 1953 Règlement national du CAP 1959 Transformation des centres d’apprentissage en collèges d’enseignement technique 1962 Création des Brevets de Technicien Supérieur (BTS) 1966 Création des Instituts Universitaires de Technologie (IUT) 1967 Création des BEP 1971 Loi d’orientation de l’enseignement technologique 1976 Les CET deviennent des LEP 1985 Création des Bacs Pros - Les LEP deviennent des LP 1993 Loi relative au travail, à l’apprentissage et à la formation professionnelle 2000 Création des licences professionnelles 2006 Apprentissage junior

1

Doc. 1 > 1. Pourquoi peut-on dire que l’enseignement technologique et professionnel constitue une véritable filière ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Doc. 2 > 2. Comment ont évolué les trois grands diplômes de l’enseignement professionnel depuis 1980. Avancez des éléments d’explication de ces évolutions. ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Doc. 3 > 3. Quelle image donne de l’enseignement profession-

Chronologie.

nel cette photographie ? Est-elle encore juste aujourd’hui ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

milliers d’élèves 500

____________________________________________________________________________________________________

BEP en 2 ans 400

200

100

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

300

CAP

Bac Pro

0 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 Sources : Repères et références statistiques, MEN, 2004.

2

Évolution des effectifs du second cycle professionnel par types de formation.

3

Cours d’atelier dans les années 60.

L’économie et la société en France depuis 1945

29

L’école, de la massification à la démocratisation en milliers

1960

1er degré (maternelle + primaire) 6 370 2e degré (collège + lycée) 3 158 Apprentis 290 Enseignement supérieur Total 9 818

1970

1980

1990

6 993 7 124 5 012 5 137 241 242 854 1 181 13 100 13 684

6 705 5 523 222 1 714 14 164

1995

2000

2003



4

6 818 6 301 6 552 5 696 5 394 5 213 306 368 366 2 170 2 143 2 255 14 990 14 206 14 386

Évolution des effectifs par cycles d’enseignement (en milliers).

Source : Repères, Références et Statistiques, MEN,2004.

70 60 50 40

%

ensemble bac général bac technologique bac professionnel

30 20 10 0 1946 1950 1954 1958 1962 1966 1970 1974 1978 1982 1986 1990 1994 1998 2002 2005 Source : TEF 2006, INSEE.

5

Proportion de bacheliers dans une génération.

Doc. 4 > 4. Donnez une définition de la massification scolaire en vous appuyant sur le tableau de chiffres. Montrez, en les datant précisément, les différents moments de celle-ci selon les cycles. (Vous pouvez vous aider en réalisant des courbes par cycle…) ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Doc. 5 > 5. Comment a évolué la proportion de bacheliers au sein des générations ? Sous l’impulsion de quels facteurs ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

6

Considérée de façon absolue, la massification scolaire a correspondu à une certaine démocratisation de l’accès aux biens scolaires. Les taux d’enfants issus des groupes scolaires les moins favorisés accédant aux divers niveaux scolaires ont considérablement augmenté. Les écarts entre les sexes se sont réduits, voire retournés en faveur des filles, et le niveau a monté. Mais si l’on y regarde de plus près, cette montée générale s’est accompagnée d’une diversification croissante des formations des carrières scolaires dans laquelle les écarts se sont maintenus. […] Même si l’on observe une légère démocratisation des filières scientifiques, les filières reines du lycée, il reste que les nouveaux lycéens, issus de la massification ont largement investi les filières les moins valorisées, celles des baccalauréats littéraires, technologiques et professionnels. […] Tout le monde a profité de l’école, mais pas véritablement de la même manière. La ségrégation sociale et scolaire reste la règle, en dépit de la massification.

Docs 6 et 7 > 6. Quelle revendication porte la banderole en

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

matière scolaire ? Pour le sociologue, l’accès à l’école pour tous s’est-il traduit par les mêmes chances pour tous ? Justifiez votre réponse.

Le défi de l’égalité. Manifestations étudiantes à Paris en décembre 1986.

F. DUBET, « La massification ou l’introuvable école de tous et de chacun » in Le Monde de l’Éducation, numéro spécial, juillet/août 2000.

7

Le point de vue du sociologue.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

à rédiger

____________________________________________________________________________________________________ ● ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

30

L’économie et la société en France depuis 1945

Rédigez un court texte dans lequel vous montrerez l’évolution de l’école depuis 1945 (effectifs, niveau des diplômes…). N’oubliez pas de replacer chaque période dans son contexte (baby-boom, croissance et pleinemploi, crise et chômage, évolution technologique…).

l ’e s s e n t i e l

2

L’économie et la société en France depuis 1945

Depuis 1945, la société française a connu les plus rapides mutations de son histoire. Malgré la rupture des années 1970, le pays est devenu une grande puissance industrielle et commerciale dans laquelle la consommation de masse joue un rôle moteur. Le monde du travail se caractérise par le développement du secteur tertiaire, du travail féminin et du salariat. Dans une société de plus en plus urbanisée, naît, façonnée par l’audiovisuel, une culture de masse.

● Depuis 1945, un remarquable essor économique ■ Une croissance en deux temps

➧ H8

Comme l’économie mondiale, l’économie française connaît jusqu’en 1973 une période de croissance (« Les Trente Glorieuses ») à laquelle succède une période de crise ou plutôt de dépression, avec un fort taux de chômage. En réalité, la croissance du PIB est continue ; ce qui change, c’est le rythme de celle-ci dont le taux passe de 5 % aux environs de 2 %.

■ Vers une société d’abondance

➧ H9

Face à des ménages plus nombreux (baby-boom), dont les revenus augmentent et qui veulent passer de la privation à l’abondance, les entreprises, grâce à l’innovation et au progrès technique, augmentent leur productivité et sont en mesure de répondre à cette demande massive (automobile, électroménager…). À partir de 1975, avec la hausse importante du chômage, nombreux sont ceux qui ont le sentiment d’être exclus de ce type de société.

L’irruption de l’électroménager.

● Une nouvelle donne : la ville et les services ■ La ville, un nouveau cadre pour un nouveau mode de vie ➧ H10

■ L’explosion du tertiaire ➧ H11

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

De 1946 à nos jours, les campagnes ont continué à se vider au profit des villes. Les grands ensembles HLM, construits dans les banlieues, répondent d’abord à la crise du logement et apportent un réel confort. Aujourd’hui dépassés et témoins de la fracture sociale, ils ont laissé la place à d’autres politiques (rénovation, réhabilitation, construction en périurbain). Avec l’urbanisation, s’instaure un nouveau mode de vie qui s’étend bien au-delà des limites de la ville. Zone commerciale de Brive-la-Gaillarde.

Le secteur des services occupe moins d’un salarié sur trois en 1946 et 7 sur 10 aujourd’hui. Cette tertiarisation des activités est due aux mutations de la structure des emplois et à leur féminisation. À eux seuls, les employés représentent 30 % du total des actifs (26,3 millions). 31

● De profondes mutations sociales ■ La fin des paysans

➧ H11

Grâce à une très forte mécanisation (tracteurs, moissonneuses…), à l’utilisation massive des engrais et à la sélection des semences, production et productivité agricoles ne cessent de croître (16 quintaux de blé à l’hectare en 1946, 43 en 1970, 70 en 2000). De ce fait, des 5,5 millions de paysans de 1950 ne demeurent aujourd’hui que 0,6 million d’exploitants agricoles (2,4 % des actifs). Ils travaillent désormais sur des exploitations plus vastes pour un marché plus large. Leur mode de vie est de plus en plus urbain.

■ Le recul des ouvriers

➧ H11

30 % des actifs en 1946, ils sont près de 39 % en 1969, avec une forte majorité d’OS. Avec la robotisation et la concurrence des pays ateliers, la fabrication occupe de moins en moins de place au sein du processus de production. Ainsi le nombre d’ouvriers ne cesse de régresser (7 millions ; 27,7 % des actifs en 2002). Mineur, un métier aujourd’hui quasiment disparu.

● L’avènement d’une culture de masse ■ Les facteurs du changement

Le grand Louvre entre classicisme et modernité.

➧ H12

La démocratisation du savoir (70 % d’une classe d’âge accèdent au baccalauréat contre 10 % en 1960) est à l’origine d’une plus forte demande culturelle. La hausse du niveau de vie permet d’accéder aux biens culturels et en particulier à l’audiovisuel. L’évolution de celui-ci sous toutes ses formes rend accessibles toutes sortes de représentations au plus grand nombre. Face à cette irruption, l’État et les collectivités territoriales tentent de maintenir une politique culturelle (maisons de la culture, grands musées…).

■ Les pratiques culturelles

➧ H12

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

Avec la diminution du temps de travail et l’allongement des congés payés, les Français disposent de loisirs importants. Ils y consacrent 9 % de leur budget. Chaque Français passant quotidiennement en moyenne près de 3 heures devant la télévision, les loisirs traditionnels (cinéma, théâtre, etc.) ont du mal à résister à la concurrence des nouveaux médias. Avec les modes de vie liés à l’urbanisation, la pratique religieuse chute tandis que celle du sport ne cesse de se développer.

vocabulaire Baby-boom : après 1945, forte hausse des naissances qui s’est traduite par l’arrivée de classes d’âge très importantes. Chômage : situation dans laquelle se trouve une personne privée d’emploi alors qu’elle est apte à travailler. 32

Dépression : fort ralentissement de l’activité économique. Fracture sociale : séparation de la société entre nantis et pauvres. Mécanisation : utilisation de machines en remplacement de la force humaine ou animale. OS : ouvrier spécialisé.

PIB : Produit Intérieur Brut. Valeur des biens et des services produits et vendus en un an dans un pays. Pratiques culturelles : attitudes les plus courantes en matière de culture. Productivité : rapport entre une production obtenue et la quantité de travail mise en œuvre pour réaliser celle-ci.

Nom : _______________________________________________________________

2

Classe : _______________________Date : ____________________________

La ville : espace de vie notions clés

Centre Fonctions urbaines Urbanisation Ville

L’organisation de l’espace urbain est visible dans les paysages. Les grandes villes juxtaposent le plus souvent un centre de prestige, des zones industrielles et commerciales et d’interminables banlieues où alternent des pavillons et des grands ensembles. Ceux-ci concentrent une population nombreuse et peu fortunée. Comment caractériser ces espaces? Quelles difficultés leurs habitants rencontrent-ils?

Habiter la banlieue En se focalisant à juste titre sur la question de la mixité sociale, on oublie qu’un espace urbain est indissociable de la mobilité. Or, les jeunes des cités sont immobilisés, parqués dans leur espace au point de retourner leur violence contre eux-mêmes, de l’exercer contre l’espace public et les voitures de leurs proches. Ils s’en prennent à ce qui leur manque, à des moyens de transport leur permettant d’être mobiles, de sortir de leur territoire fermé pour accéder ailleurs, à l’emploi, à l’école, à la santé… En France où l’on privilégie toujours le rapport du centre à la périphérie, on n’a pas encore pris en compte que dans les métropoles les flux périphérie/périphérie sont devenus l’essentiel. Prenez le tramway qui passe par Saint-Denis, La Courneuve, Bobigny… et vous saisirez qu’une frontière physique est instituée. Ce n’est pas en mettant seulement de l’argent supplémentaire que l’on a des chances de s’en sortir, mais en imaginant une autre carte urbaine alors même que la mondialisation reconfigure les territoires de la société industrielle. Olivier MONGIN. philosophe, auteur de La Condition urbaine, la ville à l’heure de la mondialisation, Seuil 2005, s’exprime dans Le Nouvel Observateur, nº 2141 du 17 novembre 2005.

2

1

Le chantier du métro à Gennevilliers.

Sortir d’un territoire fermé.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

liers. Quel est le type d’habitat dominant ? ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

Doc. 2 > 3. Quelle est pour Olivier Mongin l’explication du

____________________________________________________________________________________________________

malaise des jeunes qui habitent en banlieue ? Quelle solution propose-t-il ?

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

2. Comment la construction d’une nouvelle ligne de métro peut-elle contribuer à améliorer la vie des habitants ?

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

Les espaces urbanisés et d’échanges

53

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

Doc. 1 > 1. Décrivez l’espace urbain de ce quartier de Gennevil-

Circuler en ville

3

Houston, Texas, au sud des États-Unis.

Doc. 3 > 4. Quelle part de l’espace urbain est attribuée à la circulation ? aux parkings ? aux bâtiments ? ____________________________________________________________________________________________________

Voitures sans passagers

Covoiturage

Transports en commun

24 46 65 74

8 15 15 15

53 30 10 6

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

5. Pourquoi ce paysage urbain du sud des États-Unis peut-il surprendre un habitant de l’Union européenne ?

New York Chicago Los Angeles Houston

En pourcentage des déplacements. Source : US Bureau of Census,Washington.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

4

Moyens de transport utilisés pour aller au travail dans les métropoles américaines.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

Doc. 4 > 6. Quelle est la particularité de Houston en matière

____________________________________________________________________________________________________

de transports urbains ? ____________________________________________________________________________________________________

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Docs 3 et 4 > 7. Comment l’espace urbain de la ville de Houston est-il organisé ? Quels problèmes cette organisation de l’espace engendre-t-elle pour les habitants et pour l’environnement ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

54

Les espaces urbanisés et d’échanges

à rédiger ●

À partir de vos connaissances et des documents, rédigez un texte d’une dizaine de lignes sur le sujet suivant : automobile et aménagement des espaces urbains.

Nom : _______________________________________________________________

5

Classe : _______________________Date : ____________________________

Les espaces liés aux échanges notions clés

Flux de marchandises Zone d’activité portuaire

La ville est un lieu où s’échangent marchandises et informations. Les activités liées au commerce créent des espaces spécifiques aux échanges. Les entrées de ville deviennent par exemple des lieux voués aux grandes surfaces commerciales. Plus généralement, les agglomérations sont structurées par les voies de communication. Comment les échanges organisent-ils les espaces urbanisés ?

Les entrées de ville en France

1

L’entrée d’Orgeval (Yvelines).

Doc. 1 > 1. Autour de quelle activité le paysage est-il organisé ? Pourquoi est-ce un paysage banal ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

Doc. 2 > 2. Quel jugement R. Marconis porte-t-il sur les paysages d’entrée de ville ? Êtes-vous d’accord avec ce jugement ? Pourquoi ?

[On assiste à l’entrée des villes] à l’installation, toujours guidée par les grandes infrastructures de transport, de grandes surfaces commerciales, de concessionnaires automobiles et de magasins de meubles d’abord ; d’hypermarchés et de zones d’activités industrielles ou commerciales ensuite. Le voyageur qui arrive dans la ville est ainsi confronté à un paysage dégradé : à l’encombrement de la voirie s’ajoute le désagrément d’une accumulation d’installations que l’abondance des panneaux publicitaires ne parvient guère à égayer. […] Encombré de voitures et de camions, ce monde n’est pas à taille humaine et les rares piétons qui s’y aventurent en font l’amer constat. L’image de la ville s’en trouve altérée.

____________________________________________________________________________________________________

R. MARCONIS, Urbanisation et urbanisme en France, Doc. Photo, n° 8025, février 2002.

____________________________________________________________________________________________________

2

Les espaces d’échange du quotidien.

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

3. Quel type de commerce s’effectue aux entrées de ville ? Comment peut-on expliquer cette localisation ?

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________________________________

Les espaces urbanisés et d’échanges

59

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

____________________________________________________________________________________________________

Rotterdam : 3e port mondial

3

Vue du port de Rotterdam dans le secteur de Botlek.

Docs 3 et 4 > 4. Repérez et entourez sur la carte ci-dessous la partie du port de Rotterdam visible sur la photographie. 5. Repérez sur la carte et entourez sur la photographie le stockage de produits pétroliers, le terminal porte-conteneurs, l’autoroute et la voie ferrée.

Doc. 4 > 6. Citez les infrastructures de transports figurées sur la

8. Au débouché maritime de quel fleuve la ville de Rotterdam s’est-elle implantée (voir éventuellement la carte p. 49) ? Comment expliquer le développement européen et mondial du port ? ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________

carte. ____________________________________________________________________________________________________

à rédiger

____________________________________________________________________________________________________ ____________________________________________________________________________________________________



7. Sur quelle longueur et sur quelle largeur les aménagements du port de Rotterdam s’étendent-ils ?

À partir des documents et des réponses aux questions, rédigez sur votre cahier un texte sur le sujet suivant : L’aménagement du port de Rotterdam.

____________________________________________________________________________________________________

vers mer du Nord, Royaume-Uni, Atlantique, monde entier

vers Amsterdam

vers Amsterdam

Delft

E

u

Maasvlakte

r

N

o

p

ie

uw

o

e

W

at

er

o

w

vers Utrecht, Hambourg, Berlin

eg

r

ROTTERDAM

t

mer du Nord

Botlek

vers Allemagne, Europe centrale

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

5 km

La zone industrialo-portuaire zone industrialo-portuaire barrage mobile anti-tempête

4 60

vers Dordrecht, Belgique, France

vers Anvers

vers Anvers

Les aménagements industriels raffinerie de pétrole stockage de pétrole industrie chimique terminal à conteneurs

L’aménagement du port de Rotterdam.

Les espaces urbanisés et d’échanges

L’occupation de l’espace espace urbain

Les autres réseaux de transports autoroutes voies ferrées

espace agricole espace de loisirs

zone aéroportuaire oléoduc

flux

l ’e s s e n t i e l

1

Les espaces urbanisés et d’échanges

Les espaces urbains regroupent des populations de plus en plus nombreuses. Les grandes villes se localisent toujours davantage dans les pays du Sud. Mais, partout, les espaces urbains sont en constant réaménagement. Points forts des territoires, les villes entretiennent entre elles des relations de dépendance et de complémentarité. Les espaces liés aux échanges sont ainsi adaptés à un monde de réseaux et de flux.

● Les espaces urbanisés : premier lieu de vie de l’humanité ■ Une urbanisation croissante ➧ G1 Au début du XXIe siècle, plus de trois milliards de personnes vivent dans les villes ; ainsi la moitié de l’humanité est urbaine. C’est le résultat d’une croissance urbaine considérable. En effet, il y a à peine un siècle, le pourcentage d’urbains ne dépassait pas 15 %. Autrefois limitée aux pays industrialisés, l’urbanisation est aujourd’hui généralisée.

■ L’importance des grandes métropoles ➧ G1 Environ 500 agglomérations à travers le monde approchent ou dépassent un million d’habitants. Autour de New York, de Londres et Paris, de Tokyo se constituent trois mégalopoles de plusieurs dizaines de millions d’habitants qui s’étendent sur des centaines de kilomètres. Économiquement, elles dominent le monde et celui-ci s’organise autour d’elles.

Vue aérienne de Lübeck (Allemagne).

● L’aménagement des espaces urbanisés ■ Une constante : centre et périphérie

➧ G2, G3

L’espace central de la grande ville est anciennement bâti. Il conserve un patrimoine architectural et héberge des fonctions hautement symboliques : pouvoirs politiques et économiques, commerces spécialisés. Ceuxci sont bien visibles dans le paysage urbain : palais, monuments, gratte-ciel. Le centre est aussi le lieu d’un urbanisme de prestige avec ses quartiers, ses places, ses avenues, ses parcs. Les périphéries sont plus disparates : banlieues pavillonnaires, grands ensembles, zones industrielles et entrepôts.

➧ G2, G3

La ville européenne possède un centre doté d’un important héritage historique remontant parfois au Moyen Âge. Les périphéries y sont marquées par l’industrialisation. Les villes nord américaines s’étalent sur d’immenses espaces. Peu marquées par l’histoire, elles sont adaptées à l’automobile. Quant aux espaces urbanisés du monde en développement, ils présentent beaucoup de diversité d’un continent à l’autre. Cependant, l’urbanisation spontanée, résultat de la croissance démographique et du manque de moyens financiers, est fréquente.

© Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

■ La diversité des espaces urbanisés

Bidonvilles et grands immeubles à Bombay (Inde).

63

● L’organisation des villes en réseaux ■ La hiérarchie des villes

La baie de Hong Kong.

➧ G4

À l’échelle nationale, une métropole (souvent la capitale) concentre les pouvoirs politiques et organise la vie économique. Quelques grandes agglomérations exercent une influence régionale. Un réseau plus dense de villes moyennes et petites complète l’organisation du territoire. À plus vaste échelle, il faut souligner le renforcement de l’influence internationale des grandes métropoles : Barcelone, Milan, le Caire. Dans les mégalopoles, trois villes prennent la tête du réseau urbain mondial : Tokyo, New York, Londres.

■ Des relations complexes

➧ G4

La multiplication des liens rapides (avions, trains à grande vitesse, circulation d’informations numérisées) accélère la mise en réseau des villes à l’échelle internationale. La compétition des grandes villes dans le réseau urbain mondial se traduit ainsi par une concurrence pour attirer des activités liées aux nouvelles technologies et pour accueillir les grandes manifestations.

● L’organisation des espaces liés aux échanges ■ Des espaces organisés par les échanges ➧ G5 L’étalement urbain et le développement de la circulation automobile provoquent une multiplication des aménagements routiers et autoroutiers. Ceux-ci marquent les paysages et structurent les espaces tant urbains que ruraux. Certaines zones sont même tout entières vouées aux échanges : nœuds autoroutiers, gares, aérogares, zones portuaires. Lieux d’échanges mais aussi d’activités industrielles et commerciales qui s’étendent sur des milliers d’hectares comme à Roissy ou à Rotterdam. Aux abords de Montpellier.

■ Réseaux et flux

➧ G6

Les flux d’échanges empruntent des axes où l’espace s’organise de part et d’autre des voies de communication. Ainsi, les vallées des grands fleuves tendent à s’urbaniser sur des centaines de km : Seine, Rhin, Ohio. Le réseau aérien produit des espaces dont les aménagements sont plus concentrés autour des grands aéroports et des hubs : Roissy, Satolas, Vatry. © Hachette Livre - Histoire-Géographie - BEP Terminale La photocopie non autorisée constitue un délit

vocabulaire Agglomération : ensemble de l’espace urbanisé d’une ville : le centre et les différentes périphéries, proches ou plus lointaines. Hub : aéroport choisi pour servir de plate-forme d’échanges en offrant de multiples correspondances. C’est plus un lieu de transit qu’une destination. Mégalopole : vaste région urbanisée 64

de plusieurs dizaines de millions d’habitants sur des centaines de km autour d’une très grande agglomération (New York ou Tokyo par exemple). Nœud autoroutier : croisement de plusieurs directions autoroutières. Patrimoine architectural : ensemble des constructions, bâtiments et monuments hérités de l’histoire.

Urbanisation spontanée : constructions sans contrôle des administrations, ce qui se traduit par un plan incohérent, une inorganisation des réseaux de distribution d’eau, d’électricité. Urbanisme : technique qui vise à assurer un développement cohérent et harmonieux des espaces des villes.